Des affrontements se déroulent depuis ce matin à Ruseke près de Ntamugenga entre les FARDC et les rebelles du M23

Occurred in Congo, Dem. Rep. on June 28, 2022 at 6:10 a.m.
Reported by Anonymous via SMS on June 28, 2022 at 8:38 a.m.
# clashes # FARDC # M23

This report is Confirmed true and is of High Priority. Here is why -
Une autre attaque signalée ce matin du 18 aout 2022. Les rebelles du M23 viennent de tuer 22 civils à Ruseke et 6 à Rutsiro quand ils allaient chercher à manger dans les champs. 1- Depuis 6 heures du matin du 7 juillet, les affrontements entre FARDC et M23 se sont poursuivis dans les villages Kanyabusoro, Mulehe et Kazuba dans le groupement Kisigari. Un déplacement des populations desdits villages vers des zones estimes sécures a été observé. Les habitants des villages voisins de Gisiza et Kabaya ont également fait un déplacement préventif. Tous ces villages seraient passés sous contrôle du M23 après environ 2 heures des combats. 2- On note environ 1,050 ménages en provenance des villages précités qui se sont dirigés vers Rumangabo/Monument, Buvunga, Biruma et Kalengera. Selon les sources locales, deux hommes PDIs ont été blessés par balles lors de ces affrontements. Les victimes ont été admis au centre de santé de Kabaya pour les soins médicaux. Des biens et bétails des 47 ménages ont été emporté. 3- Des sources locales signalent également un enlèvement collectif des personnes déplacés au village Bushandaba dans la localité Ntamugenga. Ces victimes seraient des PDIs qui auraient été interceptées sur la route par des hommes armés lorsqu'elles se rendaient dans leurs villages de provenance Bikenge, Ruvumu et Nkokwe pour s’approvisionner en vivres. 4- À la suite de la vulnérabilité des grands nombres des PDIs dans leurs zones de déplacement et la difficulté de l’assistance, certains PDIs prennent des risques pour se rendre dans leurs villages à la recherche des moyens de survie. Les PDIs font ces mouvements pendulaires malgré la présence des hommes armés dans la zone. Les civils qui proviennent des zones sous contrôle des FARDC risque d’être assimilé par une des parties au conflit comme collaborateurs avec l’autre partie. Cette situation augmente sensiblement les risques de protection dans la zone. 5- Les villages affectés par les affrontements sont à 10Km de la route principale (RN2). Même si on note une accalmie sur les lignes de front, le risque des nouveaux affrontements continue.
Resolution added by - Kataliko James
I have also heard this
Comments
Comments
No comments added on this report yet.